Lamentations D'une Réfugiée

O Tanzanie, O tanzanie,
Ne m´oublie pas,
O Tanzanie,
Moi l´exilé, tant infligé,
Par les fusils des insurgés,
J´ai dû mon pays le quitter
Parias, Gourous et Dieu Vivant,
C´est eux que nous voulons
Morts ou vivants!

Quant à l´évêque défroqué,
celui - la même m´a juré,
Restez sereine, ô Liberté,
car c´est par la haine et l´amitié,
par les deniers de la communauté,
Merci, Grande Reine, Toute puissante!
Pour Tes largesses prodiguées:
1,2,3,4 non 5 est ta générosité...!
1,2,3,4, non 5,0h! tu as donné,
aux Grands Opposés, redistribués,
et par eux mêmes utilisés,
pour nous débarrasser de l´ennemi,
grâce à nos frères en Tanzanie!

Funk, Welle, Wave, Son et vibrations:
Grande promotion en notre pays! ! !
Car nous rêvons, par tes messages,
de revenir à l´unisson!

La hauteur d´âme d´un Grand Sage,
Malgré ses punissions, dignes mais méritées,
a, nos vies, humblement épargné.

Car dans la haine,
tout le monde perd!
Mais dans l´Amour,
Tout le monde gagne!

by Edouard BIZIMANA

Comments (0)

There is no comment submitted by members.