La Barrière Du Cochon

La barrière du cochon traversait Kuala Lumpur - il y a un siècle.


Au nord étaient les impurs sans autre livre que celui
Du retour sans fin, de la méditation assise,
Les autres ne consommaient pas de porc, car tout avait une fin.


Elle longe aujourd'hui la dentelle septentrionale de la Thaïlande,
Sur les plages et dans les mangroves, elle se confond avec la cendre
Des encens; au nord, on mange du porc avec les doigts,
Les jeunes filles sont parfois vendues.


De nos maisons dans les nuages, nous voyons tomber les dominos.
A mesure qu'avance la barrière vers le coeur palpitant
De Saint Sébastien baigné de sueur, nous n'éprouvons
Aucune peur, et nous avons tort.

by Marcel Aouizerate

Comments (1)

Feeling blessed by the youthful enlightened thinking! Cheers, Viva la Revolucion! !